Rupture de contrat pour devenir indépendant : comment ça marche ?

Si vous êtes ici, c’est que vous envisagez sûrement de devenir travailleur indépendant ou de créer votre entreprise. Cependant, vous hésitez à vous lancer à cause de votre emploi ou précisément du contrat de travail. Vous vous trouvez au bon endroit pour découvrir toutes les options pour une rupture de contrat légale.

Quand procéder à la rupture de contrat conventionnelle ?

La rupture de contrat conventionnelle constitue souvent la principale option choisie lorsqu’un salarié compte devenir freelance. Il ne s’agit pas d’une démission ni d’un licenciement. Cette rupture contrat indépendant est une procédure de fin de contrat de travail décidé par le salarié et l’employeur.

Cela peut vous intéresser : les obligations légales des entrepreneurs

Elle devient indispensable pour les CDI comptant changer de voie en créant une micro, une SASU ou une EURL. La rupture de contrat conventionnelle sécurise votre avenir d’un côté. En effet, vous bénéficiez d’une indemnité pour la rupture de votre contrat de travail. De plus, vous percevez des allocations de chômage à la fin de la période de préavis. Elle vous est utile dans le cas où vous passez par un échec ou une baisse d’activité.

Pour réaliser ce processus, vous devez émettre une demande de rupture de contrat conventionnelle pour la création d’entreprise. Ensuite, vous passerez par un entretien avec l’employeur en vue de le convaincre, car il n’est pas obligé d’accepter la demande. Une convention est signée par vous et votre employeur si vous tombez sur un accord pour la date de départ et le montant des indemnités.

A lire aussi : les obligations légales des entrepreneurs

Qu’en est-il de la démission pour devenir freelance en portage salarial ?

De plus en plus de professionnels recommandent le portage salarial pour devenir travailleur indépendant. Cette solution permet de profiter de nombreux avantages incluant la possibilité de demander facilement une rupture de contrat. En effet, vous avez la possibilité de déposer tout simplement une démission pour devenir freelance en portage salarial.

La démission doit tout de même respecter les termes inscrits dans le contrat de travail. Si vous décidez d’envoyer une lettre, faites-le en recommandé avec accusé de réception pour avoir des preuves de l’envoi. Si vous êtes proche de votre employeur, vous pouvez négocier une réduction quant au délai du préavis. N’oubliez pas de mettre à l’écrit tous les accords convenus pour éviter de mauvaises surprises à l’avenir.

Outre la simplicité de la rupture de contrat, le portage salarial permet de bénéficier des mêmes droits qu’un salarié : couverture sociale, retraite et assurance-chômage.

Comment vous préparer pour devenir travailleur indépendant ?

Avant de penser à la rupture de votre contrat de travail, réfléchissez correctement à votre projet et suivez quelques étapes pour devenir travailleur indépendant :

  1. Demandez-vous les raisons pour devenir freelance.
  2. Assurez-vous d’avoir des compétences confirmées.
  3. Faites une étude du marché pour évaluer la faisabilité de votre projet.
  4. Établissez un business plan avant de demander un prêt.
  5. Choisissez un statut juridique adapté pour vous et votre activité.

Si tout cela vous est déjà clair, vous pouvez lancer votre projet et commencer à trouver des clients. Dans le cas contraire, prenez le temps de réfléchir sur ces étapes. Vous pouvez vous faire aider par des accompagnateurs en cas de difficulté pour faciliter la transition et obtenir des conseils avisés.